PROGRAMME SOCIAL MIXTE

Logements sociaux, hébergements d’urgence, centre social et garage municipal.

 

LSN_PERS LEGER

4_IMAGE INTERIEURE

LSN_DET

A4

A4

Z:3_COM20_EMMA BRANTE�0_LIVRE�0_COMMUN�0_COMPILATION_SCHWRT

 

Le projet crée des espaces fluides et familiers assurant la continuité de la ville, et permettre l’implantation de figures fortes en relation physique avec le déjà-là. Unitaire et complexe, il réconcilie les deux formes urbaines antagonistes encadrant la parcelle : un corps de bâtiment perpendiculaire à la rue, un autre à l’alignement et en mitoyenneté.

L’agencement précis de formes simples subtilement facettées pour mieux s’inscrire dans leur contexte, la diversité des perspectives, et la continuité de l’espace public, déterminent une composition qui possède une rigueur propre à assurer la cohérence du projet. L’architectonique rigoureuse et la générosité spatiale confèrent à l’ensemble une grande dignité.

Le regroupement des activités dans le socle, stratégiquement situé par rapport aux passages, permet de positionner et d’adresser sur rue toutes les entités du programme. L’architecture permet au futur bâtiment de prendre place naturellement dans cet ensemble constitué, le bâtiment semble avoir toujours été à cet endroit et tisse des liens avec ces voisins proches. Cette ambigüité temporelle abaisse les contrastes, propose au quartier une ambiance apaisée. La fine structure en béton de la façade apporte à la composition une élégance et une sensation de qualité.

Les logements, rationnels et performants, bénéficient de vues et d’orientations diversifiées. Ils profitent à la fois de l’espace urbain et du jardin. Nombreux offrent une double orientation, les conditions d’ensoleillement sont optimisées. Le plan organise une partition claire des espaces servant et servis, assurant lumière et dégagements visuels à tous les étages. Le socle dispose d’un important linéaire de fenêtres, d’un patio, et de surfaces en dalles de verre assurant la pénétration en profondeur de la lumière naturelle, jusqu’au cœur du parc de stationnement.

Le projet développe des solutions techniques éprouvées mais innovantes par leur association, avec un recours important à la préfabrication, à la systématisation, et à l’association du bois et du béton. L’utilisation conséquente du matériau bois permettra d’atteindre les objectifs en termes d’énergie grise ; la préfabrication et la systématisation, les objectifs économiques. La structure primaire est constituée d’une trame poteaux-poutres de petites portées, en béton préfabriqué, permettant une souplesse de cloisonnement tout au long de la vie du bâtiment. Les planchers sont mixtes bois-béton. Des dalles de répartition en béton reprennent les efforts pour les grandes portées des garages. Les murs de façade sont préfabriqués, constitués de caissons en ossature bois avec isolation fibre de bois. Les fenêtres, aux dimensions systématisées, peuvent être assemblées dans les caissons en atelier. Un enduit traditionnel est prévu sur les parties pleines des murs. La structure béton s’exprime en façade, par le truchement du dédoublement externe des poteaux, et la mise en place de bandeaux assurant la jonction des éléments porteurs et des murs bois préfabriqués.

  • Maîtrise d’ouvrage : FLCL
  • Maîtrise d’oeuvre : Atelier Martel; EVP Ingénierie; Espace-Temps
  • Lieu : Lausanne, Suisse
  • Mission : Concours
  • Programme : Logements sociaux, hébergements d’urgence, centre social et garage municipal
  • Surface : 7 000 m² (SHAB)
  • Coût travaux (HT) : 28 M€
  • Calendrier : Concours 2015