RESTRUCTURATION ET EXTENSION D’UN LOCAL D’ACTIVITÉS EN MAISON

Restructuration et extension d’un local d’activités en maison d’habitation

 

IMG

L_027341

L_027417

La friche d’un bâtiment d’activité enclavé en cœur d’îlot sert de support à la création d’une maison d’habitation.

Les contraintes réglementaires imposaient la conservation des murs et interdisait de nouvelles prises de vue sur le jardin. Afin de dénouer le problème, une double intervention sur la masse construite est alors opérée : le creusement d’un patio et l’ajout d’un volume équivalent sur le toit.

Le patio apporte de la lumière et des vues ‘‘ réglementaires ‘‘ aux espaces du rez-de-chaussée. L’extension permet de capter de la lumière ‘‘légales‘‘ au dessus de l’existant. Et un balcon écran permet d’éclairer la façade côté jardin sans déroger à la règle.  La couverture du rez-de-chaussée est réhabilitée en terrasse accessible, offrant de nouveaux espaces extérieurs plus proches du ciel.

Face au contexte réglementaire difficile, à l’enclavement du site, et à la médiocre qualité de l’existant, le projet répond par une réorganisation complète des volumes et des structures,  créant des espaces hauts et bas, intérieurs et extérieurs, vides et pleins, minéraux et végétaux. En dépit du caractère introverti de la maison, ces jeux d’oppositions créent des espaces riches et variés, et un véritable dialogue avec l’environnement. Le travail sur la couleur souligne cette diversité et achève de dynamiser le lieu.

 

  • Maitrise d’ouvrage : privée
  • Maîtrise d’œuvre : Atelier Martel (Marc Chassin)
  • Lieu : Bois-Colombes (92)
  • Mission : Complète
  • Programme : Restructuration et extension d’un local d’activités en maison d’habitation, 5 chambres, 3 salles de bain, 100 m² de terrasse
  • Surface (SHAB) : 228 m²
  • Coût de travaux (HT) : 0,3 M€
  • Calendrier : 2003 – 2005