265 LOGEMENTS ET SOHO À PARIS – CHAPELLE INTERNATIONAL

Logements familiaux, résidences pour jeunes travailleurs et travailleurs migrants, Soho, Paris 18ème.

 

Chapelle international lot f atelier martel charles pictet

Chapelle international lot f atelier martel charles pictet

Chapelle international lot f atelier martel charles pictet

Chapelle international lot f atelier martel charles pictet

Chapelle international lot f atelier martel charles pictet

Chapelle international lot f atelier martel charles pictet

 

Chapelle international lot f atelier martel charles pictet

 

Chapelle international lot f atelier martel charles pictet

Chapelle international lot f atelier martel charles pictetChapelle international lot f atelier martel charles pictet

Chapelle international lot f atelier martel charles pictet

Un quartier contemporain se dessine Porte de la Chapelle, appelé à devenir, avec le secteur nord-est de la ville, une nouvelle entrée de la capitale, au coeur du projet du Grand Paris. L’aménagement architectural et urbain de ce territoire se doit d’être exemplaire, de répondre aux usages d’aujourd’hui et de demain sans pour autant afficher une position trop discursive. Il s’agit ici de construire un sentiment de pérennité en s’affranchissant des signes stigmatisant des quartiers de logements sociaux comme du dessin prégnant des infrastructures ferroviaires.


Développer une architecture souveraine qui intègre, par sa simplicité et sa rationalité, l’ensemble des formes présentes sur le site et celles à venir. Guidé par les règles du projet urbain défini sur ce territoire par l’AUC, l’atelier martel, en collaboration avec l’architecte suisse Charles Pictet, s’approprie le cahier des charges pour livrer une lecture architecturale exploratoire, interprétant les principes et poussant leur logique jusqu’à l’épure : dialogue du monde horizontal des bureaux avec la verticalité des tours de logements, pivotement des masses bâties à 45° pour optimiser l’ensoleillement des façades, ouverture du paysage sur le faisceau ferroviaire et les vues lointaines… Une proposition architecturale généreuse, rationnelle et rigoureuse qui offre une grande valeur d’usage dans une économie maîtrisée.


Deux bâtiments au vocabulaire distinct accueillent le programme. Si le premier se compose des deux volumes empilés d’un socle de bureaux surmonté de logements familiaux pour atteindre les 50 mètres de hauteur ; le second, haut de 37 mètres, monolithique et plastique, accueille foyers de jeunes travailleurs et de migrants. Le bâtiment principal s’agence selon deux trames superposées, la structure des logements venant s’articuler élégamment au-dessus du rez-de-chaussée par une rotation à 45 °. Par cette règle géométrique, où les porteurs de la seconde structure prennent appui sur la diagonale des bureaux, deux plans carrés peuvent se superposer, optimisant le report des charges, l’organisation des programmes et la flexibilité des cloisonnements. Seul le noyau central de distribution prolonge la diagonale de la tour  jusqu’aux sous-sols des parkings. Quatre patios portent la lumière au coeur du volume du socle.
Au cinquième étage, une vaste loggia en double hauteur occupe la totalité du niveau. Espace collectif en plein ciel doté de vues spectaculaires, ce lieu hors norme est le cadre d’une intervention artistique pérenne. Les deux tours se singularisent par la mise en oeuvre des matériaux de façade et leur agencement. Camaïeux de  blanc des éléments de béton préfabriqués, discipline et proportions des percements, matérialité des huisseries et des garde-corps se répondent. Si ces deux bâtiments assument une volumétrie et un esthétique autonomes, ils s’assemblent pourtant dans un ensemble aux masses et aux teintes harmonisées qui offre une nouvelle unité à cet espace urbain en mutation.

  • Maîtrise d’ouvrage : RIVP.
  • Maîtrise d’œuvre : Atelier Martel en association avec Charles Pictet, EVP, RFR, Espace Temps, Bureau Michel Forgues, Accès.
  • Lieu : Paris 18e.
  • Mission : complète.
  • Programme : logements familiaux, foyers et Soho.
  • Surface (SHAB) : 13 650 m².
  • Coût travaux (HT) : 27 M€.
  • Calendrier : études 2014-15, chantier 2016-2018.